36 rue des clerisseaux 37230 Fondettes
Bienvenue sur le Forum d'Aquariophilie de Fondettes !

Mairie de Fondettes
Derniers sujets
» bourse aquariophilie à Fondettes octobre 2017
par lysiane Lun 16 Oct 2017 - 15:32

» bonjour a tous et à toutes
par francky Dim 15 Oct 2017 - 21:10

» BOURSE 15 OCTOBRE 2017
par lolo20 Jeu 12 Oct 2017 - 21:22

» Présentation
par bubule Jeu 12 Oct 2017 - 4:37

» mon 910L Mbunas
par bubule Mar 10 Oct 2017 - 9:13

» Congrès C.I.L. / I.B.S.C.du 29 septembre au 01 octobre 2017
par francky Mar 5 Sep 2017 - 21:33

» Ma présentation
par Maxx Ven 4 Aoû 2017 - 1:35

» REIMS (51) - BOURSE aux POISSONS et OISEAUX LE 24 Sept 2017
par Aquaterra51 Mar 11 Juil 2017 - 13:28

» recifalbox.com : les Recettes Récifales de Red Sea
par recifalbox Sam 27 Mai 2017 - 0:27

» concours international de guppy en France les 27&28 mai 2017
par francky Sam 22 Avr 2017 - 10:52

» présentation
par Maxx Sam 4 Mar 2017 - 12:13

» comportement est agressif
par lysiane Lun 27 Fév 2017 - 13:36

» championnat d'Europe de guppy 2017
par francky Jeu 16 Fév 2017 - 23:48

» championnat du "monde" de guppy
par francky Jeu 16 Fév 2017 - 23:47

» BOURSE AQUARIOPHILE de Naveil 2017
par francky Mer 15 Fév 2017 - 22:59

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 85 le Mer 18 Déc 2013 - 21:54
Partenaires
Forums Partenaires
-------------------
RETROUVEZ NOUS SUR LE FACEBOOK
-----CLIC ICI

[DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Message par Aquarius37 le Mar 5 Juin 2012 - 9:17

Bonjour, je vais essayer de vous monter un dossier pour aider les personnes qui souhaite se lancer dans l'eau de mer. Ce dossier est long et sera mis à jour en fonction de mes disponibilités mais aussi en fonction de vos remarques.
Je n'est pas la science infuse, je lit beaucoup de livre (ZebraOmag entre autre) ainsi que sur internet. Si vous avez envie d'apporter des corrections ou amélioration à quelques chose vous semblant erroné ou incomplet dites le moi, il n'y a pas de souci du moment que c'est constructif afin de rendre un dossier permettant d'aider les débutant.


Se lancer dans un aquarium d’eau de mer

Il existe 2 grand types d’aquarium d’eau de mer, le FO pour Fish Only (Principalement que des poissons) et le Récifal, Composé de plusieurs variétés de coraux, reproduisant un petit bout de récif chez soi.

Le FO :
Bac donc principalement pour héberger des poissons. Pourquoi cette famille ? De nombreux poissons sont coralivore, c’est dire qu’ils mangent les coraux. Certain ne se nourrissent même que de ça. C’est dernier sont de toute manière impossible à tenir en captivité pour l’aquariophile lambda. Faire un aquarium FO ne veux pas dire avoir plus de poisson, mais élever des poissons incompatibles avec les coraux. La qualité de l’eau est importante mais moins rigoureuse qu’en récifal (certain poisson sont tout de même très difficile attention). Le coup est aussi moindre (mais les poissons peuvent être très cher), surtout en électricité car il y a moins besoin d’avoir de puissante lampe. Mais l’intérêt du FO est d’avoir des poissons magnifique qui sont souvent relativement grand donc des bacs plus grands.

Le Récifal :
Basé sur une colonie corallienne, la qualité de l’eau se doit d’être irréprochable (ou presque). La moindre fausse note un peu trop longue et c’est le crache du bac. Un bac peu mourir dans la journée si certains paramètres s’envolent. Le matériel doit être bien calibré, de bonne qualité, et l’éclairage et le brassage puissant. Les coups d’entretien et de fonctionnement sont donc plus importants que le FO. Même si les techniques ont évoluées, permettant au débutant de se lancé, il faut bien réfléchir avant.
Même si les techniques sont différentes, une bonne connaissance de l’aquariophilie d’eau douce, ou avoir commencé par un FO est préférable. La patience et contraintes sont multipliés.

IMPORTANT :
Une chose à retenir, on a souvent tendance à penser qu’un aquarium de petite taille sera plus facile. Comme en eau douce, c’est complètement l’inverse, plus l’aquarium est petit plus les variations de paramètres sera rapide et dangereux. Toutefois en eau de mer il y a 10 / 15 ans il était inconcevable de faire un récifal dans 100 litres d’eau. La technologie actuel permet de maintenir aujourd’hui des bacs bien plus petit, appeler nano (jusqu’à 60l envi) voir même pico 10, 20 litres.

L’emplacement :
L’emplacement de l’aquarium est à proscrire dans une chambre occupée, le matériel classique pouvant être relativement bruyant. De plus il faut éviter les zones de fort passage afin de ne pas trop stresser nos compagnons. A proscrire aussi les zones de chaleur ou la lumière du soleil.
Assurer vous que la dalle pourra supporter le poids de l’aquarium. Il faut compter entre 1.5 et 2 fois le volume d’eau, exemple, un bac de 300l peut rapidement faire au total 450 à 500Kg.
Une fois installé il est quasiment impossible à déplacer. Assurer vous que vous disposé à proximité d’une prise de courant, mais attention au risque de chute d’eau dessus.

Le support :

Certain magasin vous fournisses un supports ou meuble, les plus bricoleurs peuvent le réalisé mais attention, les pieds doivent être de bonne section. Ils peuvent être réalisé en bois, en métal ou encore mieux en inox ou aluminium. N’oublier pas l’eau salée est très corrosif pour le métal donc une bonne préparation s’impose en anti rouille et traitement sur le métal si vous ne voulez pas avoir à tout refaire quelques années après la mise en service (cela peut aller très vite).

*********************************************************************************
Le Récifal :

Le choix du bac :

Il existe maintenant plusieurs marque qui propose des aquariums plug&play, c’est aquarium ne sont pas tous équivalent en terme de performance. Certain aquarium sont fermé (un coffre sur le dessus) pratique et esthétique ils sont souvent sujet à des soucis de température élevé du à l’éclairage puissant, surtout pendant les périodes chaude de l’année, de plus même si cette puissance est élevé elle est souvent trop limité pour les coraux les plus exigeants. Par contre cela permet de maintenir des individus aillant tendance à sauter hors de l’eau.




Les bacs d’eau douce (cuve nu) peuvent être utilisés dans certaine mesure. Certain seront tenté de recycler leur vielle aquarium d’eau douce, mais attention, la pression de l’eau est plus importante. Non seulement l’eau pèse plus de poids (présence du sel et autres éléments) mais la pression des pompes de brassage peuvent arriver à décoller certain bac peu adapté. L’épaisseur du verre ainsi que les renforts éventuel ne sont pas à négliger. De plus l’aquarium d’eau de mer offre un bien meilleur rendu lorsque celui-ci est plus large. Souvent l’inverse des bacs proposés en eau douce.
L’idéal c’est de faire fabriquer son bac sur mesures. Certaine enseigne fabrique sur mesure des bacs avec son meuble.

Les équipements du bac peuvent entrer en ligne de compte pour le choix du bac. L’écumeur que l’on verra plus tard par exemple est relativement imposant. Mettre tout ce genre de matériel en dessous du bac principal permet de garder la totalité ou presque de l’espace pour le décor et c’est plus esthétique. Cela impose d’avoir 2 bacs, l’un principal et l’autre technique sous le principal ou à côté, voir derrière la cloison si vous avez la chance d’avoir une pièce dédier attenante à l’aquarium. Ce bac technique permet aussi d’y loger de nombreux accessoire complémentaire facilitant la vie de l’aquariophile. Voir de crée des zones dédier pour les boutures, ou un refuge que l’on verra plus loin ou une réserve d’eau douce (osmosé) bien pratique.



Le chauffage et refroidissement :

Le choix des animaux à maintenir va aussi être déterminant. Si l’on reste dans le standard classique, une température constante de 25°C est l’idéal. L’hiver il nous faut donc un chauffage, les thermoplongeurs classique font l’affaire, même s’il existe des systèmes plus évolués, cela suffit. En règle générale ont déterminé 1 watt/litre. Attention aux températures annoncées sur les thermoplongeurs, c’est souvent trompeur et erroné. Acheter en même temps une thermomètre pour effectuer la mesure.


Pour le refroidissement, cela peut devenir plus compliqué, car nos habitants ne supporteront pas longtemps une température supérieure à 30°C. L’été c’est donc problématique si vous ne procédez pas de climatisation ou vivez dans une grotte. Si la pièce est à 35°C, l’eau risque de monter bien plus, avec l’éclairage, le fonctionnement des pompes etc.
Important il est inutile d’enlever le thermoplongeur de chauffage, si la température et supérieur il se mettra pas en route c’est tout. Il peut être utile toutefois de le baisser un peu pour éviter qu’il se mette en route la nuit par exemple. Au lieu de 25 vous pouvez le mettre à 24 sans souci.


Pour refroidir le bac il existe des solutions tout faite ou si vous êtes bricoleur cela peut le faire. Soit des systèmes de ventilations ou même de climatisation. Pour cette dernière, personnellement je n’en vois aucun intérêt, car c’est très cher, et cela crée aussi de la chaleur donc si vous ne pouvez pas l’évacuer cela va monter la température de la pièce. Il est préférable d’investir dans un climatiseur pour la pièce entière qui sera au même prix pour les 1ers modèles et tout le monde en profite.

Dans bien des cas de simples ventilateurs suffisent. Il faut souffler sur la surface de l’eau. Il existe des blocs tout fait mais d’après mes lectures ils sont peu efficaces mais cela s’intègre parfaitement sur des cuves ouvertes (sans galerie fermé). Certain utilise des ventilateurs domestique placé de façon à souffler vers la surface de l’eau. Moi sur mon 468litres j’utilise 6 ventilateurs de PC de diamètres 80mm positionné sur le verre du fond légèrement incliné vers l’eau. Aucun souci, même en été avec 33° dans la pièce je n’ai jamais dépassé les 27° dans l’eau en plein été j'ajoute un 220v de diamètre 120 qui souffle énormément mais attention 220v dit prudence surtout avec l'eau de mer. Par contre attention à l’évaporation. Il est impératif d’avoir un système automatique qui vous rajoute de l’eau douce (osmosé). Je compte environ 50 à 60 litres d’évaporation par semaine lors de forte chaleurs.




L’éclairage :

En récifal le choix de l’éclairage prend tout son sens, si vous voulez obtenir de beaux coraux en pleine forme il faut une eau parfaite et un éclairage puissant. Attention c’est l’un des points les plus onéreux pour le fonctionnement. Le temps d’éclairement varie de 12 à 14 heures en général, mais il est inutile d’avoir tout l’éclairage à 100% pendant cette période.
Il existe plusieurs types d’éclairage. Le plus ancien qui a permis d’élever des coraux est le HQI, encore très utilisé aujourd’hui, il devient presque indispensable sur des bacs très profond > à 60cm, c’est un éclairage puissant mais gourmant en électricité. Attention il est préférable d’avoir un ballast électronique, car les ferromagnétique ont un rendement très mauvais. Non seulement cela consomme plus (30 à 50% de plus) mais l’éclairage n’est pas optimisé. Les HQI sont souvent associés à des tubes néon T5 pour ajouter une touche de bleu appréciable pour le visuel et pour les coraux et permettant de simuler le lever et couché de soleil. En règle générale il faut compter 75 à 100W de HQI pour 100 litres d’eau (1 W / litre).



Autre source lumineuse, les T5. Ce sont des tubes néon puissant d’un diamètre moindre que les T8 qui équipaient nos bacs d’eau douce ou l'éclairage du garage. Les T5 ont énormément évolué depuis quelques années pour faire maintenant jeux égale avec les HQI sur des bacs pas trop profonds. L’avantage du T5 c’est que cela chauffe moins et que vous pouvez adapter les tubes plus facilement qu’une seule ampoule HQI. Si la couleur ne vous plaît pas vous pouvez facilement la faire évoluer à moindre frais que d’avoir à changer une ampoule HQI. En terme de cout à l’année les T5 fond jeux égale aussi avec le HQI, il faut à peut près la même puissance et l’achat des tubes de qualité reviens à la même chose que la lampe HQI tous les ans. Mais les frais peuvent être étalés dans l’année.
Ma rampe


Artisanal:

En vente actuellement sur ce site.

Sur un bac de 120x60x60 il faut compter 8 tubes T5 de 54 pour avoir la puissance nécessaire à la maintenance des coraux les plus délicats. En HQI 2 x 250W + 2 tubes T5 de 39W ou éventuellement 2 HQI de 150W et 4 tubes T5 de 54W

Avantage et inconvenant :

Avec le HQI vous avez un effet de scintillement que certain apprécie, ce qu’il n’y a pas du tout avec le T5. Le HQI chauffe énormément donc impossible de le mettre dans un meuble fermé, même ventilé. En T5 c’est envisageable mais une ventilation puissante est fortement conseillée car cela chauffe quand même beaucoup. En HQI l’ampoule de bonne marque coute cher, en T5 Le prix est sensiblement le même mais peut être étalé dans le temps. Les 2 se change tous les ans.

Le réflecteur :

Inutile d’avoir des lampes HQI ou T5 de bonne qualité si le réflecteur est mauvais, voire carrément absent. Que ce soit le HQI ou T5 ils éclairent à 360° toute la lumière s’élevant au-dessus du bac doit être redirigé vers le bac grâce à de bon réflecteur. Pour les HQI il existe des réflecteur dit complexe, qui offre un rendement presque parfait, ils sont cher mais ils y a la possibilité de les fabriquer soit même. Pour les T5, pour les bricoleurs il existe des réflecteurs en forme d’aile de mouette, c’est ce qu’il se fait de mieux ainsi la lumiaire s’élevant au dessus est "intégralement" rediriger vers le bac. Lors de l’achat d’une rampe toutes faite, vérifier impérativement que chaque tube possède sont réflecteur, et pas un réflecteur commun à tous.

L'un des meilleurs réflecteur pour les HQI

Pour les T5:
simple:

en forme de W:



Autre source lumineuse :

Les T8 : sont à proscrire, ils sont vraiment trop limité en récifal.

Les LED : C’est l’éclairage de l’avenir, mais pour le moment beaucoup trop cher et peu fiable dans le temps. La meilleure rampe propose des rendements permettant de belle économie sur la facture EDF mais l’investissement de départ ne sera pas ou peu rentabilisé. Elles ont quand même de gros avantage, cela chauffe beaucoup moins, même si ce n’est pas 0 émission de chaleur.
Cela permet d’avoir des rampes très design et très fine. On retrouve l’effet de scintillement des HQI. Pas besoin de réflecteur puisque toutes la lumière produite va vers le bac.
La consommation certes bien moindre avec les LED de bonne qualité. La possibilité de faire varier leur intensité lumineuse « facilement », voir même reproduire des conditions météorologique, tels que le passage de nuage (fonction gadget à mon sens mais pourquoi pas).
Les LED seront surement les rampe de demain mais encore cher et cela évolue tous les mois donc patience.
Parfois cumuler avec d’autre technologie, tel que les T5 cela offre un bon compromis. Ou dans le future avec une nouvelle technologie, le plasma, encore à ce début.
Attention : oublier les lampes à LED 1er prix que l’on peut trouver actuellement dans les magasins de la région (au mois de MAI 2012, j’espère que cela va changer dans l’avenir), c’est vraiment des gadgets sauf peut-être les petites rampe à LED bleu pour un nano, ils peuvent permettre de modifier l’éclairage d’origine en tout Blanc et les bleu sur cette rampe à LED.


Autre lampes, les fluo compact, c’est le principe des tubes T5, mais plus adapté au petit aquarium. On trouve même des tubes à 2 couleurs pour apporter du blanc et du bleu en même temps.


Les couleurs :

Exprimer en K.
En récifal nous somme rarement en dessous des 10000K appeler aussi blanc froid (tirant vers le bleu), en eau douce ont se situe plus vers les 5000K appeler blanc chaud (plus jaune). Les tubes bleus appeler Actinic, supra Actinic sont entre les 20000K et 25000K. Mais attention on a vraiment l’impression que chaque fabriquant n’utilise pas les mêmes appareils de mesures car du 10000K chez l’un n’aura pas le même rendu chez l’autre.

Ma configuration actuelle pour mon bac de 460 L :
8 tubes T5 dans une rampe ATI avec 3 blanc en ATI 15000K, 4 bleus en ATI 22000K et 1 rose/violet en ATI.
Le rendu n'est pourtant pas si bleue que sa, mais j'adore.

A suivre...
matériel:
-Les pompes de brassage
-La décantation(bac technique)
-L’écumeur
-Pompe de remonté.
-Appareil de supplémentation (Ajout des produits pour facilité l'aquariophile).
Les produit de tests:
La mise en route de l'aquarium:
-Installation
-Mise en eau
-Patience
-Introduction des animaux
etc.


Aquarius37

Messages : 175
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : TOURS

Voir le profil de l'utilisateur http://aquarius37.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Message par Aquarius37 le Ven 8 Juin 2012 - 13:46

Ba sa alors... plus de 20 visites mais pas un petit mot...
Le dossier est trop long pour aller jusqu'au bout ???
pourtant il est loin d'être fini...

Aquarius37

Messages : 175
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : TOURS

Voir le profil de l'utilisateur http://aquarius37.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Message par Damien le Lun 25 Juin 2012 - 22:04

Pas mal ce petit tuto christophe Wink beau boulot !

Si tous les débutants pouvaient s'imprégner de ça avant d'aller en magasin Exclamation

super ce partage
avatar
Damien
Admin

Messages : 295
Date d'inscription : 08/01/2010

Voir le profil de l'utilisateur http://aqua-fondettes.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Message par Aquarius37 le Lun 25 Juin 2012 - 23:02

Damien a écrit:Pas mal ce petit tuto christophe Wink beau boulot !

Si tous les débutants pouvaient s'imprégner de ça avant d'aller en magasin Exclamation

super ce partage

C'est pas fini mais il y a du taf, de plus comme je suis une burne en français je passe énormément de temps à me relire mais je dois en laisser plein au passage, et encore c'est moins pire qu'avant mon BTS Smile Smile

Mais merci damien, cela fait plaisir.

Aquarius37

Messages : 175
Date d'inscription : 04/05/2011
Localisation : TOURS

Voir le profil de l'utilisateur http://aquarius37.free.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DOSSIER] Se lancer dans un aquarium d'eau de mer

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum